Accueil > Ma ville > Environnement

Environnement

Dernière mise à jour : 19/09/2020

La plaisance écoresponsable

Comment faire recycler soin bateau gratuitement ? voir la vidéo sur recycler mon bateau.fr

Les plantes exotiques envahissantes

Pratique du zéro phyto

Nouvelle rédaction en cours 

Collecte mégots SOS RIVAGES

Une collecte de mégots est organisée tous les 1er samedi de chaque mois aux anciens ateliers municipaux de 10 h à 12 h, rue Léon Blum. 

Meth'algues - Pour réduire les émission de méthane entérique

METH’ALGUES
Des algues pour réduire les émissions de méthane entérique chez la vache laitière

Les productions animales seront socialement acceptables demain si elles sont peu en compétition avec l’alimentation humaine, vertueuses sur le plan environnemental, performantes pour rémunérer le travail des éleveurs, et légitimes dans l’occupation et l’entretien des territoires. Plusieurs études montrent, en outre, que l’élevage apparait comme un maillon essentiel dans la transition des systèmes agricoles si l’on veut préserver durablement le cycle de l’azote et restaurer significativement la biodiversité. Or, l’élevage des ruminants émet du méthane (CH4), gaz à fort potentiel de réchauffement, provenant de la digestion de la ration dans le rumen. Mais des additifs alimentaires peuvent permettre de réduire ces émissions ! Une des pistes prometteuses est issue de la valorisation d’algues marines.

> Objectifs Le projet METH’ALGUES répond donc aux besoins d’amélioration des connaissances scientifiques et pratiques sur cette solution d’avenir. L’objectif du projet est d’évaluer différentes ressources d’algues marines pour réduire les émissions de méthane entérique chez la vache laitière.

 

5 OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
> 1
- Evaluer les ressources locales & mondiales en algues et repérer les espèces présentant un intérêt pour réduire les émissions de méthane entérique chez la vache laitière, notamment par leur teneur en bromoforme.
> 2 - Tester un panel d’algues identifiées comme d’intérêt dans des essais in vitro. Le potentiel méthagène des algues sera testé sous différentes formes : déshydratées, congelées ou sous forme d’extraits.
> 3 - Tester les trois solutions les plus efficaces pour réduire les émissions de méthane entérique dans un essai en conditions contrôlées. Les émissions de méthane entérique seront mesurées au GreenFeed.
> 4 - Tester la solution la plus efficace pour réduire le méthane en conditions d’élevage avec un contrôle individuel des performances, notamment l’ingestion. Les émissions de méthane entérique seront là-aussi mesurées au GreenFeed.
> 5 - Simuler les conséquences de l’utilisation d’un additif à base d’algues pour réduire l’impact environnemental de la production laitière à l’échelle du territoire des régions Bretagne et Pays de La Loire.

PRODUCTIONS ATTENDUES
De nouvelles références scientifiques sur l’effet des algues sur la baisse des émissions de méthane entérique chez la vache laitière. Une estimation des gains potentiels sur l’empreinte carbone de la production laitière avec un additif à base d’algues. Des recommandations pratiques d’utilisation d’un additif à base d’algues en conditions de terrain.
PARTENAIRES DU PROJET
Ce projet est labelisé par Valorial. Il est financé par le programme l’ADEME Bretagne, la Région Bretagne, la Région Pays de la Loire et Lannion Trégor Communauté en parteniat avec le Ceva, l’Inrae, la Timac Agro et la SAS Trinottières.

CONTACTS : Benoit Rouillé (Institut de l’Élevage) : benoit.rouille@idele.fr

CALENDRIER : Début du projet : Janvier 2021 Fin du projet : Décembre 2023

En savoir plus ⇒ Dossier

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Renforcement des Mesures de Biosécurité pour lutter contre L'INFLUENZA AVIAIRE dans les basses-cours

Dans le cadre d’un risque avéré de grippe aviaire de type Influenza sur le territoire du département du Morbihan,  et notamment sur le secteur géographique de Locmiquélic, la Préfecture informe qu’il est désormais obligatoire, pour toute personne détentrice d’une ou plusieurs volailles de procéder à la claustration de celles-ci (mise en bâtiment fermé ), ceci afin d’éviter les contacts entre les volailles domestiques et la faune sauvage.

D’autre part, la Préfecture du Morbihan, demande également, à chaque détenteur de volaille(s)  de procéder à leur déclaration en mairie de Locmiquélic.

Le formulaire téléchargeable ICI est à déposer en mairie après l’avoir complété.

Ce formulaire peut aussi être récupéré auprès de l’accueil de la mairie de Locmiquélic.

Arrêté de la Direction Départementale de la protection des populations

Renforcement des mesures de biosécurité

Ville fleurie

Après le 'coup de cœur' du concours des villes et villages en 2017, place à la quatrième pétale. Cette année, le jury départemental du Morbihan a souligné les efforts faits en terme d’aménagement paysagés et de gestion écologique des espaces verts de notre commune. Cette démarche traduit notre volonté de développer et toujours améliorer un cadre de vie agréable pour les Locmiquélicains.  L’obtention de ce prix va nous permettre d’aller chercher la première fleur en 2019, gage de respect de la nature, d’un embellissement de choix, et d’une valorisation de notre patrimoine pour garantir le « bien vivre » à Locmiquélic. En 2018, nous pouvions observer des réalisations en roseaux par exemple où les employés communaux ont été formés dans la pratique de cette technique. Il y a eu aussi l’engazonnement du cimetière qui permet de ne plus utiliser de produits phytosanitaires, et toujours le fleurissement constant des parterres, tout aussi colorés d’année en année. Vous trouverez ci-dessus le dossier explicatif de notre démarche pour l'embellissement de la commune. Plus d'infos sur : http://www.villes-et-villages-fleuris.com/ 

Protection des végétaux

Identifier au plus tôt l’arrivée du scarabée japonais en France

Lire l'article de l'ANSES


 

Tout savoir sur le frelon asiatique

La deuxième campagne de piégeage est lancée jusqu’à fin novembre. C’est sur cette période que les reines fécondées vont quitter le nid (400 par nid !) pour ensuite hiberner jusqu’au mois de février. Pour cette deuxième campagne, confectionnez un piège (mode opératoire en mairie et sur le site de la commune) y mettre un appât : 2 verres de bière brune, 1 verre de sirop de cassis et 1 verre de vin blanc ou de Picon (l'alcool est un répulsif pour les abeilles) une sangria bon marché s’avère aussi efficace. Ensuite, placez votre piège près d’arbres fruitiers ou de plantes en fleurs. Le compost est aussi une cible intéressante. D’après les apiculteurs, cette période de piégeage peut être encore plus fructueuse que la période février/mai : c’est pour cela que nous vous invitons à être nombreux pour cette nouvelle phase de piégeage.  Nous ne pourrons sûrement pas éradiquer le frelon asiatique mais nous pouvons empêcher son développement. Quand rien n’est fait une commune peut avoir 5 nids une année et 50 la suivante ! Avec le piégeage nous maintiendrons la présence de nids à un faible niveau. La mairie remercie les personnes ayant participé à la première campagne de piégeage (150 frelons capturés) ainsi qu’aux recenseurs qui nous ont permis de mesurer notre action. Sachez que 9 nids signalés entre mai et septembre ont été retirés par des entreprises spécialisées (liste disponible en mairie). L’automne approchant, soyez vigilants si vous taillez une haie, un nid peut facilement s’y cacher ! Plus d'infos :  Liste des désinsectiseurs 2016 Fabrication d'un piège L'identification du frelon  Destruction des nids de frelons - Arrêt du dispositif d'aide financière du département Mémo